Bien vendre son camion d'occasion

Pour ceux qui souhaitent vendre leur camion d'occasion, voici quelques conseils et astuces à prendre en compte. Évaluer la valeur de son véhicule en se référant à l'Argus est la première étape. Pour vendre son camion Renault d'occasion par exemple, le mécanicien doit réaliser un bilan complet du véhicule. Le vendeur doit, de son côté, afin de proposer un produit attrayant, laver son véhicule et remplacer les éléments cassés, défectueux ou détériorés.



Afin de réaliser la vente de son camion d'occasion dans les meilleurs délais, rechercher les coups, traces de rouille et d'usure qui pourraient dévaluer la valeur du véhicule proposée dans l'Argus est primordial. Selon les professionnels du secteur, lorsque le conducteur relève le kilométrage, il doit impérativement se baser sur une utilisation moyenne de 20 000 km par an et ainsi appliquer un bonus-malus en fonction de ce qu'affiche le compteur.

Avant de rédiger la petite annonce « camion à vendre », il est indispensable de collecter toutes les informations concernant le véhicule : modèle, kilométrage, état général du véhicule. La majeure partie de ces informations figure sur les papiers officiels du véhicule. Par la suite, il est important de se fixer des objectifs sur le prix du véhicule, la marge de négociation acceptable. Pour cela, il est indispensable de prendre connaissance du prix des autres véhicules de gamme identique pour ne pas sur ou sous-évalué le bien à vendre.

De plus, le vendeur est dans l'obligation juridique de fournir certains documents au nouveau propriétaire du véhicule : carte grise, certificat de vente, certificat de situation et, dans certains cas, le rapport du contrôle technique. Parallèlement, l'acheteur doit effectuer un examen minutieux du véhicule : châssis, freins, vitres,  suspensions et pneumatiques afin de décider, en toute connaissance de cause, de demander à l'achat du camion ou non. Tous ces éléments recueillis, la vente peut alors être effective.